UA-137189520-1
Accueil > old > Master EFIS - Spécialité Education tout au long de la vie (R/P)

Master EFIS - Spécialité Education tout au long de la vie (R/P)

PRÉSENTATION

MASTER domaine : Sciences humaines et sociales
Mention : Éducation, formation, intervention sociale
Spécialité : Éducation tout au long de la vie

Responsable de la mention : Rémi HESS
Responsables de la spécialité : Lucette COLIN, Jean-Louis LE GRAND

Secrétariats / Contacts :

OBJECTIFS DE LA FORMATION :

Le master EFIS (en co-habilitation Universités Paris 8/Paris 13, Paris 13/CNAM) est organisé autour d’une thématique originale au sein des sciences de l’éducation tant au niveau national que régional puisque sa mention met l’accent sur les apprentissages et l’éducation qui se jouent dans les situations les moins formelles, qu’il s’agisse d’enfants ou d’adultes. Les enseignements mettent au travail les apprentissages qui ne prennent pas la forme scolaire, y compris les apprentissages informels au sein de l’école et interrogent la diversité des espaces d’apprentissage en dehors de ceux qui ont été explicitement et exclusivement conçus pour cela, qu’il s’agisse ou non d’institutions, qu’il y ait ou non intentionnalité voir conscience d’apprendre.

L’année de M1

Organisée en tronc commun, elle doit permettre aux étudiants de développer leur capacité de réflexion concernant les questions transversales relatives à l’intervention éducative et sociale. Pour y parvenir, ils doivent connaître des travaux de recherche en éducation, acquérir une connaissance, approfondie par rapport à la licence, des références théoriques issues des différentes disciplines produisant des recherches dans les domaines concernés. Pour gérer ces savoirs, et être eux-mêmes producteurs d’un mémoire ou d’une note d’investigation, ils doivent approfondir les méthodologies mises en œuvre dans les sciences humaines et sociales.

À travers la diversité des enseignements optionnels, les étudiants pourront découvrir les différents domaines de l’intervention éducative et sociale, ce qui leur permettra d’articuler leurs nouvelles compétences avec la construction de leur projet professionnel. Le contrat de spécialisation leur offrira une orientation progressive vers une spécialité M2 et un type de parcours (recherche ou professionnel). Pour les aider dans cette démarche, un travail d’accompagnement et de suivi conséquent leur sera proposé.

L’année de M2

L’objectif de la spécialité « Éducation tout au long de la vie » en M2 est d’apporter aux étudiants une formation généraliste (mention du master), afin qu’ils soient à même d’étudier, de comprendre, d’analyser les enjeux des interventions éducatives situées dans des contextes sociaux, historiques, culturels, et de penser aussi bien en termes d’appropriation de compétences et de savoirs qu’en termes de développement personnel et de transformations subjectives. L’objectif de cette spécialité est également d’apporter aux étudiants une formation spécifique liée aux problématiques nouvelles que proposent les recherches sur l’éducation tout au long de la vie. Concept central au cœur des politiques européennes, l’éducation tout au long de la vie a été et est encore l’objet de nombreuses acceptions, objets de débats, voire de controverses qui traversent les dispositifs d’éducation et d’apprentissage qui s’en réclament et les pratiques sociales d’éducation et de formation qui en découlent. Un travail de repérage systématique sera proposé à partir des principaux travaux de recherche dans le champ de l’éducation et des concepts explicites et implicites qu’ils convoquent. Cette formation spécifique comprendra donc à la fois des éléments théoriques et méthodologiques de la recherche sur l’éducation tout au long de la vie (éducation informelle par exemple), un travail sur les concepts clefs (expérience par exemple) et des approfondissements sur les principaux domaines (écritures biographiques, voyages et échanges internationaux, formation des adultes, prévention, multimédia, éducation populaire, petite enfance, situation interculturelle etc.).

Les différents domaines explorés ne le sont pas de façon exhaustive, mais doivent permettre à la fois de particulariser le discours général et d’acquérir des connaissances et compétences spécifiques. Celles-ci sont approfondies à travers la trajectoire individuelle qu’emprunte chaque étudiant en relation avec son propre parcours de recherche ou parcours professionnel. A ce niveau, par exemple, les enseignements de la spécialité LJE (Loisir, jeu, éducation de Paris 13) sur les loisirs et les jeux complètent de manière opératoire notre offre de formation. Si certaines disciplines sont privilégiées (sociologie, philosophie, psychosociologie, psychanalyse), en corrélation avec les objets traités, l’analyse des pratiques professionnelles bénéficiera systématiquement d’un éclairage multiréférentiel.

Il s’agira aussi dans le cadre de la formation à et par la recherche d’intégrer les étudiants dans les activités du laboratoire de recherche dans un but de professionnalisation des jeunes chercheurs.

COMPÉTENCES VISÉES :

Parcours Recherche - M2

Être capable d’analyser une présentation de recherche et de réaliser une recherche, de prendre une posture de recherche, disposer des pré-requis pour entrer en doctorat. Maîtriser une ou plusieurs techniques de recueil de données, la construction d’une recherche, la recherche bibliographique. Éléments de professionnalisation : en tant que spécialistes de la recherche en éducation, capacité d’expertise et d’analyse, savoir analyser les conditions de mise en place de dispositifs éducatifs, d’interventions éducatives et sociales en fonction des publics et du contexte, capacité de conduire des études. Capacité à développer des innovations et expérimentations basées sur les acquis de la recherche. Recherche-action-formation contractualisées avec les milieux professionnels.

Parcours Professionnels - M2

Maîtriser les notions du champ professionnel, être capable d’intégrer un poste de responsabilité (maîtriser les outils méthodologiques, connaître la logique du secteur), pouvoir travailler en équipe, insuffler une dynamique d’équipe, savoir utiliser les résultats de la recherche dans son activité professionnelle, être capable de conduire une étude, d’élaborer un projet.

POURSUITES D’ÉTUDES ET DÉBOUCHES PROFESSIONNELS :

Parcours de recherche

Au-delà des débouchés classiques d’enseignant-chercheur, le parcours recherche vise aussi à une formation de professionnels, spécialistes de la recherche en éducation, de l’expertise, qui sachent analyser les conditions et l’impact de mise en place de dispositifs éducatifs, d’interventions éducatives et sociales, en fonction des publics et du contexte et pouvant intervenir dans le domaine du développement et de l’évaluation de projets éducatifs dans le secteur associatif au niveau international (ONG) et du développement local (consultation, expertise).

Par ailleurs, compte tenu de la forte proportion d’étudiants déjà professionnalisés et occupant des fonctions d’encadrement (reconnues ou non) dans des fonctions stables, dans le secteur de l’intervention sociale et éducative, la vocation de ce master est d’accompagner cette catégorie d’étudiants dans le développement de leurs compétences et de la légitimation de ces compétences dans le domaine de l’innovation, de les former en quelque sorte à une « ingénierie de l’innovation ».
Conscients que cette fonction de la recherche comme fondement de la compétence dans le champ de l’intervention sociale, bien que fondamentale, est peu présente dans les conceptions de la professionnalisation, nous estimons utile de donner une meilleure visibilité à notre approche.

Le développement des compétences dans ce domaine s’appuie sur :

  • Le développement d’une culture de la recherche comme fondement d’une culture de l’expérimentation sociale et de l’innovation professionnelle.
  • Le développement d’une posture de recherche comme fondement d’une culture de partenariat (institutionnalisé, de réseau, associatif), aux différents niveaux, indispensable dans ce champ de professionnalité : c’est-à-dire le développement d’une posture de recherche ouverte à la comparaison des pratiques dans le domaine considéré, à un niveau local, européen, et international. Les compétences et partenariats dont sont porteurs les différents intervenants du master, universitaires et professionnels engagés dans cette spécialité vont dans ce sens.
  • Le développement d’une attention aux potentialités éducatives des ressources culturelles.
  • Le développement d’une attention particulière portée aux ressources liées à la diversité des espaces et des formes sociales d’apprentissage : une attention particulière est portée aux formes d’éducation et de formation liées à la vie quotidienne (apprentissages informels).
  • Le développement d’une capacité de mobilisation de compétences transversales indispensables dans des champs de professionnalité dont les frontières sont floues ou/et en recomposition.

Parcours professionnel

Ce parcours doit permettre d’acquérir des compétences plus ciblées articulées à des secteurs repérés et ses publics cibles et ouvrant sur le champ de la formation, sur la mise en place d’interventions éducatives, la gestion des dispositifs éducatifs (responsables d’associations, porteurs de projets) dans le secteur associatif, périscolaire au niveau local ou international, dans le secteur du développement local (animation socioculturelle, médiation éducative, accompagnement et soutien éducatif, éducation populaire, échanges internationaux, insertion, éducation à la santé, prévention, VAE, pédagogie interculturelle…). Le domaine des métiers de l’accompagnement de l’orientation des adultes aux différents âges de la vie (actions de formation en direction des personnes en situation de transition professionnelle, en direction du « troisième âge » notamment) sera aussi privilégié.

ÉCHANGES INTERNATIONAUX :

Un semestre universitaire de mobilité effectué à l’étranger est recommandé mais non exigé.
Freie Universität de Berlin, université de Hildesheim, Pädagogische Hochschule Karlsruhe, université Nouvelle de Lisbonne, université de Florence, université de Rome 3, université Complutense de Madrid, université Santiago de Cali (Colombie), université de Brasilia (Brésil).

LABORATOIRES SUR LEQUEL S’APPUIE LA FORMATION :

Équipe d’accueil EXPERICE : Centre de recherche interuniversitaire Paris 8 - Paris 13 : Expérience, ressources culturelles, Éducation. EA 3971 - Responsable : Gille Brougère ; responsable pour Paris 8 : Rémi Hess. Le laboratoire est rattaché, à Paris 8, à l’École doctorale « Sciences sociales ».

ENSEIGNEMENTS

ORGANISATION ET CONTENUS DES ENSEIGNEMENTS :

MASTER 1 - Tronc commun

M1 : 294h d’enseignements. 200h sont prévues pour le mémoire.

SEMESTRE 1 (30 ECTS) :

  • UE 1 Questions théoriques (2 EC de 20h au choix - 8 ECTS)
    • Penser l’institution
    • Penser l’imaginaire
    • Penser l’éducation & les pédagogies
    • Penser le sujet et la personne
    • Penser le social
    • Penser le corps
    • Penser l’altérité
  • UE 2 Méthodologie et démarche de recherche (2 EC de 20h au choix - 8 ECTS)
    • Observation
    • Entretien de recherche
    • Entretien en situations professionnelles
    • Évaluation
    • Démarches compréhensives et approches qualitatives
    • Le journal de recherche
    • L’entrée dans la recherche multiréférentielle
  • UE 3 Orientation et suivi (ateliers) (6 ECTS)
    • 2 EC au choix pour 54h
    • EC 1 : obligatoire. Orientation pour tous (semaine de regroupement en début d’année)
    • EC2 : au choix Sensibilisation et approfondissement de l’orientation
    • EC 3 : au choix, suivi stage, mémoire ou note de recherche
  • UE 4 Séminaires thématiques (2 EC de 20h au choix - 8 ECTS) . Figures de l’ethnicité
    • Comparaisons et perspectives interculturelles en éducation
    • Les transformations des politiques sociales
    • Les politiques publiques locales
    • Le multimédia culturel et l’enfance
    • La petite enfance
    • Éducation et engagement
    • Théories de l’expérience
    • L’informel dans l’éducation. Théories et pratiques.
    • Technologies éducatives et formation tout au long de la vie.

SEMESTRE 2 (30 ECTS) :

  • UE 5 Séminaires de spécialité (EC de 20h au choix - 8 ECTS)
    • Formation des adultes
    • Biographie et formation
    • Jeu et loisir
    • Histoire des objets culturels de l’enfance
    • Logiques d’acteurs, pouvoirs et stratégies de décision
    • Animation d’équipe et d’accompagnement
    • Education tout au long de la vie : expérience et apprentissages formels, non formels et informels.
    • Éducation tout au long de la vie : mobilisation culturelle et interventions éducatives.
  • UE 6 Ressources culturelles et éducatives (3 ECTS)
    • 1 EC de 20h en choix libre
  • UE 7 Suivi de stage, mémoire et notes de recherches, spécialisation (ateliers) (16 ECTS)
    • 1 EC de 40h au choix parmi :
    • EC 1 : Atelier mémoire professionnel
    • EC 2 : Atelier note d’investigation champ de recherche
    • EC 3 : Atelier note d’investigation champ professionnel
  • UE 8 Langues et ouverture interculturelle (3 ECTS)
    • 1 EC obligatoire de 20h

MASTER 2 - Parcours recherche

M2 / Parcours recherche : 190h d’enseignements. 400h sont prévues pour le mémoire de recherche.

SEMESTRE 1 (30 ECTS) :

  • UE 1 - Enseignements théoriques fondamentaux (8 ECTS) EC 1 Apprendre et s’éduquer hors ou aux marges de l’école. Quelles expériences pour quelles compétences ? (20h)
    • EC 2 : Nouveaux regards sur les temporalités en formation (20h)
    • EC 3 : Mobilité et apprentissage (20h)
  • UE2 - Connaissance générale du secteur (4 ECTS)
    • EC 1 : Approches critiques des politiques éducatives et sociales en matière d’éducation tout au long de la vie (20h)
    • EC 2 : Les ressources technologiques, culturelles et sociales pour une éducation conçue tout au long de la vie : mise en place d’un travail en réseau (recherche-formation) (20h)
    • EC 3 : Séminaire extérieur (autres spécialités) ou participation à un programme de recherche, à un colloque en France ou à l’étranger (20h)
  • UE 3 - Les interventions éducatives et sociales et leurs enjeux (8 ECTS)
    • EC 1 : Analyse de textes (littérature française et étrangère), documents proposés à titre de travail réflexif. EC autogéré. Restitution du travail et soutenance dans le cadre d’une ou plusieurs journées recherche-formation organisées par le laboratoire EXPERICE (constitution d’un corpus de données - ressources pour les étudiants avec publication éventuelle (40h)
    • EC 2 : recherche-développement : analyse multiréférentielle des pratiques (40h)
  • UE 4 - Méthodologie de la recherche (3 ECTS)
    • EC 1 : Pratiques de la recherche : implication et approches du terrain (20h)
    • EC 2 : Pratiques de la recherche : démarches compréhensives et approches qualitatives (20h)
    • EC 3 : Entrée dans l’écriture : le journal de recherche (20h)
  • UE 5 - Présentation et développement du projet de recherche (7 ECTS)
    • EC 1 Présentation et développement du projet de recherche (encadrement individualisé et collectif) (50h)

SEMESTRE 2 (30 ECTS)

  • UE 6 - Enseignements théoriques fondamentaux 2 (3 ECTS)
    • EC 1 : Technologies éducatives et formation tout au long de la vie (20h)
    • EC 2 : Les pratiques sociales comme espace d’apprentissages (20h)
    • EC 3 : Formation des adultes et biographisation des trajectoires (20h)
  • UE 7 - Connaissance générale du champ des pratiques à travers les recherches empiriques (3 ECTS)
    • EC 1 Présentation de recherches sur un champ précis (éléments théoriques et méthodologiques) (30h)
  • UE 8 - Accompagnement du mémoire de recherche (approfondissement UE 4) (3 ECTS)
    • EC Suivi méthodologique et entrée dans l’écriture - Ateliers suivant le nombre d’étudiants (20h)
  • UE 9 - Rédaction et soutenance du mémoire de recherche (350h - 21 ECTS)

MASTER 2 - Parcours professionnel

M2 / Parcours professionnel : 330h d’enseignements, 160h de stage. 200h sont prévues pour le mémoire.

SEMESTRE 1 (30 ECTS)

  • UE 1 - Enseignements théoriques : l’éducation tout au long de la vie : quel paradigme éducatif (6 ECTS)
    • 2 EC à suivre au choix dans l’UE 1spécialité recherche. Travail demandé et mode de validation différencié/parcours recherche.
  • UE 2 - Connaissance générale du secteur et du champ des pratiques (4 ECTS)
    • EC 1 : EC1 / UE 2 recherche - Travail demandé et mode de validation différencié (40h)
    • EC 2 : Les ressources technologiques, culturelles et sociales pour professionnels : mise en place d’un travail en réseau (40h)
  • UE 3 - Les interventions éducatives et sociales et leurs enjeux (6 ECTS)
    • EC 1 : Analyse de documents relatant une intervention éducative. EC autogéré. Restitution du travail et soutenance dans le cadre d’une ou plusieurs journées organisées par le laboratoire EXPERICE (constitution d’un corpus de données).
    • EC 2 : Élaboration d’un projet professionnel ou analyse d’un appel d’offres (40h)
    • EC 3 : EC à prendre dans une autre spécialité professionnelle
  • UE 4 - Accompagnement du mémoire professionnel et suivi de stage 1 (30h - 12 ECTS)
    • EC 1 : Élaboration du mémoire
    • EC 2 : Suivi de stage

SEMESTRE 2 (30 ECTS)

  • UE 5 - Élaboration du projet professionnel (3 ECTS) Élaboration du projet professionnel - Ateliers selon le nombre d’étudiants avec regroupements (20h)
  • UE 6 - Enseignements théoriques fondamentaux 2 (3 ECTS)
    • 1 EC au choix dans l’UE 6 spécialité recherche. Travail demandé et mode de validation différencié/parcours recherche
  • UE 7 - Connaissance générale des pratiques et des publics (1 EC obligatoire, 4 ECTS)
    • EC 1 : Les publics concernés : quelles interventions éducatives pour quels besoins ? (40h)
    • EC 2 : EC au choix dans une autre spécialité selon projet (40h)
  • UE 8 - Accompagnement du mémoire professionnel et suivi de stage (approfondissement UE 4) (6 ECTS)
    • EC 1 : Suivi de stage (40h)
    • EC 2 : Accompagnement du mémoire professionnel (40h)
  • UE 9 - Rédaction et soutenance du mémoire professionnel (14 ECTS) Rédaction et soutenance du mémoire professionnel

MODALITÉS DE CONTRÔLE DES CONNAISSANCES :

Contrôle continu et final, selon des modalités variables selon les séminaires (écrits sur table, dossiers, exposés oraux…). Compensation dans les UE et entre UE. Note éliminatoire : en dessous de 10/20 pour le mémoire et 6/20 pour les UE. Voir aussi contrat de spécialisation (passage de M1 à M2.

ADMISSION

CONDITIONS D’ACCÈS :

M1 : Licence de sciences de l’éducation et/ou licence de sciences humaines et sociales, autre licence comportant une mineure ou demi-mineure en sciences de l’éducation. Tous les autres cas feront l’objet d’un examen et d’une décision de la commission d’équivalence.

Conditions de passage de M1 en M2 et de recrutement en M2 :
Les différents M2 sont pensés comme les aboutissements logiques du M1. Le cursus prévoit donc un dispositif particulier pour faciliter l’orientation des étudiants et la continuité des deux années. Un contrat de spécialisation sera proposé aux étudiants soit dès l’entrée en M1 si leur projet de formation est déjà établi soit au début du 2ème semestre si leur choix n’est pas arrêté (module d’orientation vers les spécialités ou spécialisation). Ce contrat de spécialisation permet un passage automatique en M2 dans la spécialité choisie sous réserve de satisfaire aux trois obligations suivantes :

  1. Une note d’investigation (recherche ou professionnelle) en relation avec la spécialité visée (et de préférence en relation avec le parcours, professionnel ou recherche).
  2. Deux séminaires de spécialité en relation avec la spécialité (toutefois des contrats individualisés peuvent être organisés selon les profils avec un seul séminaire dans la spécialité et un second en relation avec le projet plus personnel de l’étudiant).
  3. Une moyenne générale de 14/20.

Si ces conditions ne sont pas remplies, l’étudiant n’est pas pour autant éliminé puisque sa candidature sera examinée par les commissions d’admission des spécialités sur le même principe que les candidatures des étudiants extérieurs à la mention.

L’entrée dans les différents M2 est en effet toujours possible avec un M1 d’une autre mention, les autres étudiants devant alors présenter un dossier de demande d’inscription qui sera examiné par la commission d’admission propre à chaque spécialité. Selon le parcours envisagé - professionnel ou recherche - les étudiants devront présenter un projet professionnel ou un projet de recherche argumenté (une dizaine de pages, contenant une bibliographie de référence).

MODALITÉS D’ADMISSION :

Télécharger le dossier de candidature sur le site de l’université : http://admission.univ-paris8.fr

Nombre de places :

  • M1 : 200 (dont 50 à distance)
  • M2 : 45 en présentiel, 40 à distance