Parcours MEDIASCOL

Les modalités de contrôle des connaissances incluent la prise en compte de l’assiduité (toutefois, compte tenu de la spécificité de nos
étudiants souvent salariés, des aménagements comprenant notamment un suivi à distance grâce à la plate-forme pédagogique en ligne sont
possibles). Elles mettent l’accent sur les productions écrites dont l’objectif est de concourir à la réalisation des deux textes de recherche
majeurs que sont la Note de recherche ou d’investigation (M1) et le Mémoire (M2). Les écrits validant les différents EC sont soit des épreuves
en temps limité, soit des textes en lien avec les séminaires dont la thématique est validée par les enseignants. Les prestations orales pendant
les séminaires sont elles-mêmes considérées comme des formations à la soutenance, mais évaluées à travers des écrits auxquels elles
donnent secondairement lieu. L’ensemble de ces dispositions est en conformité avec les règles de la scolarité de l’université et prévoit des
mesures de dérogation étudiées pour chaque cas par le Conseil de perfectionnement des parcours. Aucune note éliminatoire ou « plancher »
n’est appliquée aux étudiants.

SEMESTRE 1

  • UE 1 Tronc commun (8 ECTS)
  • UE 2 Méthodes et terrain (10 ECTS)
  • UE 3 Théories et pratiques professionnelles I (12 ECTS)

SEMESTRE 2

  • UE 4 Professionnalisation (8 ECTS)
  • UE 5 Théories et pratiques professionnelles II (12 ECTS)
  • UE 6 Production d’un travail de recherche (10 ECTS)

SEMESTRE 3

  • UE 7 Tronc commun (8 ECTS)
  • UE 8 Immersion professionnelle (10 ECTS)
  • UE 9 Approfondissements théoriques (12 ECTS)

SEMESTRE 4

  • UE 10 Approfondissements pratiques (8 ECTS)
  • UE 11 Mémoire et enjeux professionnels (22 ECTS)

M1 : accès autorisé en cas d’obtention d’une licence (soit 180 ECTS) dans un champ compatible avec celui du diplôme de master ou dans le
même domaine et en fonction des capacités d’accueil fixées. Licences compatibles : licences en sciences humaines et sociales obtenues
notamment en sciences de l’éducation, sociologie, psychologie, anthropologie, histoire, philosophie, information-communication.
M2 : accès autorisé pour les titulaires d’une maîtrise ou des 60 premiers ECTS d’un M1 compatible. Maîtrise ou M1 compatibles : en sciences
humaines et sociales dans les disciplines mentionnées ci-dessus.
Les candidats ne répondant pas aux conditions ci-dessus et les étudiants étrangers, peuvent accéder :
- par validation des études, expériences professionnelles ou acquis personnels (décret 2013-756 du 19 août 2013) ;
- par validation (équivalence) des études supérieures hors sciences humaines et sociales ;
- par validation (équivalence) d’études supérieures accomplies à l’étranger.
Un dossier de candidature est alors examiné par les conseils des parcours du Master.
Tout candidat doit produire un projet de recherche, et/ou un projet de professionnalisation, qui servira de base à son admission, suivi d’un
entretien.
Nombre de places : M1 : 80 - M2 : 80

La mention Sciences de l’éducation a un double objectif de formation généraliste ouvrant à la possibilité de poursuivre des études au niveau du
doctorat, et de formation spécifique permettant l’appropriation de savoirs et de compétences. La pédagogie associe un cursus progressif
d’apprentissage des savoirs scientifiques et des méthodologies de recherche et de professionnalisation, à la construction individualisée du parcours de
l’étudiant autour de sa thématique de recherche. Ce principe (progressivité et individualisation) anticipe sur sa future profession, où il devra faire
preuve d’un sens de la recherche, de la responsabilité et de l’encadrement éducatif et formatif.
Les principales compétences visées par la mention sont :
- Connaître les théories, approches, courants de pensée en sciences humaines et sociales et en sciences de l’éducation
- Mobiliser les savoirs théoriques, méthodologiques et expérientiels pour expertiser une situation professionnelle sous des angles spécifiques au
parcours choisi
- Maîtriser les savoirs et techniques de conception, de pilotage et de coordination de projets et d’actions éducatives et/ou formatives et/ou
d’accompagnement (publics en éducation ou en formation, trajectoires professionnelles individuelles ou collectives, équipes de travail,
établissements…)
- Analyser les réalités et phénomènes éducatifs et/ou formatifs pour en interpréter le sens et adapter l’action dans un contexte d’évolutions sociétales
et de transformations des pratiques éducatives et/ou formatives
- Développer à partir d’une question pratique, au sein d’un milieu professionnel et/ou de recherche scientifique, un esprit et une activité de recherche
dans le registre des savoirs acquis au sein du parcours choisi
- Être capable de réflexivité dans l’exercice de sa pratique et construire une posture et éthique professionnelle